Le GCA reconnu éco-acteur de la réserve de biosphère de Camargue

Le Seneçon en arbre plus communément appelé Baccharis, plante envahissante a élu domicile dans nos marais et si nous n’agissons pas efficacement et rapidement, à brève échéance elle risque de faire disparaître nos roselières.Suite à la mise place du son programme d’éradication de cette plante invasive le GCA a été reconnu Eco-acteur de la réserve de biosphère de Camargue par le Comité français Programme MAB (l’homme et la biosphère) de l’UNESCO et la Réserve de biosphère de Camargue.